Notre histoire

1906

 

Le syndicat Baduhild à Wickede crée une manufacture dédiée à la production d’énergie électrique et la production d’oxygène, de l’hydrogène et de l’azote. 

 

 

Une grande partie de l’oxygène produit est livrée à Vereinigte Walz- und Röhren AG, Hohenlimburg (prédécesseur en droit de Wurag ou Wuragrohr, Wickede).
Afin de limiter le transport de l’oxygène entre Wickede Hohenlimburg, la production de tubes est progressivement transférée à Wickede. L’usine de Wickede passe ainsi à WURAG-Eisen- und Stahlwerke Hoehnlimburg et, à partir de là, l’entreprise est gérée administrativement comme une succursale.

1925

    

Liquidation du syndicat Baduhild

1937

 

L’entreprise devient autonome sous la forme d’une société d’exploitation au sein du Groupe Vereinigten Stahlwerke AG sous le non Wuragrohr GmbH.

 

       

Après la Deuxième Guerre mondiale, des investissements importants ont été effectués. Expansion de l’usine
Depuis la fin des années quarante, Wuragrohr GmbH se développe en Allemagne et à l’étranger en un principal fournisseur de tubes en acier de précision soudés et étirés à froid.
Les profilés froids sont fabriqués à petite échelle dès le milieu des années 20 – 75 ans d’expérience dans le profilage à froid !
À partir de la fin des années 40, la qualité des tubes en acier ronds de précision soudés et des premiers tubes profilés spéciaux est étendue = tubes RP pour portes et fenêtres.

1951

 

Fin 1951, changement de propriétaire, la société Vereinigte Stahlwerke passe à l’entreprise Rheinische Röhrenwerke Mülheim. 

1955

 

Fusion du Rheinisches Röhrenwerk avec Phoenix AG et, plus tard, Thyssen Röhrenwerke.

 

 

Au milieu des années 60, la production atteint plus de 70 000 tonnes par an.

1966

 

Le 1.10.1966, Wuragrohr devient la propriété de Stahl- und Röhrenwerke Reisholz GmbH, Düsseldorf-Reisholz, dont la participation principale est détendue par le Baron Heinrich Thyssen-Bornemisza.

1970

 

Division du travail entre Thyssen-Röhrenwerke et Mannesmann = toutes les activités de tuyauterie sont transférées à Mannesmann et Mannesmannröhren-Werke, toutes les activités concernant les matériaux plats au groupe ThyssenKrupp. 

 

 

Wuragrohr est incorporée dans les Mannesmannröhren-Werke. 

1973

 

À partir de 1973, elle est uniquement gérée comme usine avec l’administration centrale à Düsseldorf. 

1993

 

Mannesmannröhren-Werke et Hoesch Rohr AG fusionnent, le siège de la société devient Hamm. La nouvelle société MHP Mannesmann Hoesch Präszisionsrohre appartient à 50 % à Mannesmannröhren-Werke et à 50 % au groupe Krupp, qui cède sa participation plus tard à Mannesman. 

1994

 

L’entreprise MHP est restructurée en profondeur. Séparation organisationnelle des parties de l’usine. 

1995

 

Le 1.1.1995, RP Technik GmbH Mannesmann est fondée comme une filiale détenue à 100 % indépendante de la MHP. Les raisons : la demande croissante dans un marché difficile pour les systèmes en acier pour les façades, fenêtres et portes. 

 

 

Après sa création, RP Technik évolue vite positivement.
La forte marque RP est synonyme de systèmes actuels, modernes en acier.
Malgré son succès, RP Technik est proposé à la vente en 1999.

2000

 

Le 1.1.2000 elle est reprise par Welser Profile AG, qui entretient depuis 1955 une relation d’affaires avec RPT. 

 

 

Suite à l’acquisition de Welser Profile AG l’usine de Wickeder est fermée progressivement jusqu’à la fin 2001.

2002

 

Déménagement mi-2002 à Bönen 

 

 

Technologie système RP avec des solutions pour toutes les exigences de l’architecture moderne – façades, vitrages de toits, murs intérieurs, fenêtres, portes, traitement et solutions spéciales.